Modele grase

À 5 pi 3in voluptueuse Tess, qui est fiancée à l`australien Nick Holliday, est une force de puissance dans le monde de la modélisation. En téléchargeant un Snap du magazine sur Instagram, Morgan a contesté l`idée que mettre un modèle de la taille de Holliday sur la couverture était une démonstration positive de la positivité du corps, l`appelant une «charge de vieux Baloney» au milieu de la crise de l`obésité en cours en Grande-Bretagne. Tess Holliday est présenté sur la couverture. Elle est un modèle de 33 ans qui a fait une carrière en étant ouvert sur sa lutte avec le poids et la positivité du corps. Bien qu`il y ait encore beaucoup de progrès à faire, les industries de la mode et de la modélisation ont fait d`énormes progrès vers la diversité. Le point de Graham fait écho au progrès: il n`y a pas de définition ou d`exigence pour ce qu`est un «modèle réel». N`importe qui est et peut être un modèle. Quant aux trolls, ils peuvent faire une randonnée. Sur Instagram, le Troll a posté des images côte à côte de différents modèles, y compris Graham. Des modèles minces comme Candice Swanepoel et Heidi Klum ont été décrits comme des “vrais” modèles, tandis que les femmes curvier, y compris Graham, ont été étiquetés “Fat Models.” Le modèle UK taille 26 a rapidement écrit une réponse sur Twitter, qu`elle a adressée à «tout le monde disant que je suis un fardeau pour le système de santé Britannique». Sur son histoire Instagram, Graham a posté des captures d`écran d`un utilisateur Instagram qui a comparé son corps, ainsi que ceux d`autres modèles sinueux, aux corps des modèles Victoria`s secret, tels que Miranda Kerr et Alessandra Ambrosio.

Les images, qui ont été placées côte à côte, ont également inclus les mots “modèle réel” sur les photos des modèles Victoria`s secret et “Fat Model” sur les photos des modèles sinueux. Malheureusement, Ashley Graham n`est pas étranger au commentaire public sur sa forme et pour la plupart, le modèle de corps positif ignore les haters. Mais un troll lui a fait pencher sur le bord et elle a répondu dans une série d`histoires inspirantes Instagram. Nommé par Vogue Italia comme l`un des plus influents du monde modèles plus-taille et ayant joué dans des campagnes pour les goûts de Yours vêtements et avantages, Tess, qui vit à Los Angeles, est le modèle le plus à la demande du moment. Elle a poursuivi en abordant les aspirants modèles qui pourraient se sentir réticents à poursuivre une carrière dans la modélisation à cause des commentaires qu`ils ont entendu parler de leur poids de l`apparence physique. Elle a terminé son message en disant à ses disciples d`ignorer les haters et de poursuivre leurs rêves indépendamment. Tess devient une force de puissance dans le monde de la modélisation et a joué dans des campagnes pour les goûts de Benefit, simplement être et Yours vêtements, ci-dessus après avoir repris les Instagrammes du troll, Graham a partagé deux vidéos dans lesquelles elle a expliqué à ses disciples pourquoi il n`y a pas exigences pour un «modèle réel». «Je sais que je suis un peu mesquin en publiant ces photos stupides de quelqu`un qui a écrit «modèle réel» et «FAT Model», a déclaré Graham. “Mais je vais vous faire savoir que rien ne définit ce qu`est un modèle réel ou un modèle de graisse ou un modèle faux est.” Votre poids, votre peau, vos cheveux, votre fond religieux.

Rien de tout cela ne détermine si vous êtes un vrai modèle ou non, donc toutes ces filles là-bas qui ont des rêves et des espoirs, continuer à se battre pour eux et ne laissez pas tous les perdants sur Instagram vous arrêter», a déclaré Graham. «Je sais que je suis un peu mesquin en affichant ces photos stupides de quelqu`un qui a écrit «modèle réel» et «modèle de graisse, mais je vais vous laisser savoir rien ne définit ce qu`est un modèle réel ou un modèle de graisse ou un modèle faux est, dit-elle. “Votre poids, votre peau, vos cheveux, votre fond religieux… rien de tout cela ne détermine si vous êtes un vrai modèle ou non.